Tsunami en Indonésie : des volontaires français s'apprêtent à décoller

La mobilisation internationale s'organise pour venir en aide à l'Indonésie, après le séisme et le tsunami de vendredi 28 septembre. Des pompiers volontaires bénévoles français partent dès lundi 1er octobre.

France 2

À Nice (Alpes-Maritimes), Patrick Villardry, le président de l'association Unité légère d'intervention et de secours, va partir avec ses chiens en Indonésie lundi 1er octobre. Ils tenteront de repérer des survivants sous les décombres après le séisme et le tsunami. "Un chien, sur un immeuble, en dix minutes il a répertorié s'il y a une odeur", explique-t-il. Avec cinq bénévoles, dont une infirmière, les membres de cette association de pompiers espèrent aider les secours sur place.

Les bénévoles prennent la mission à leurs frais

Ce pompier bénévole est déjà intervenu sur une vingtaine de séismes dans le monde. Il s'attend à des conditions difficiles sur place. "Il y aura l'effondrement des immeubles, mais en plus il y aura l'eau qu'il faudra prendre en compte", rapporte-t-il. À Villeneuve-d'Ascq (Nord) des pompiers volontaires se préparent également à partir pour apporter une aide logistique de 120 kilos au total. Les quatre bénévoles de cette association, Groupe de secours catastrophe français, prennent entièrement cette mission à leurs frais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les hôpitaux étant dépassés par l\'afflux de victimes, beaucoup de patients sont soignés à l\'extérieur des établissements, comme ici à Palu, sur l\'île de Célèbes (Indonésie).
Les hôpitaux étant dépassés par l'afflux de victimes, beaucoup de patients sont soignés à l'extérieur des établissements, comme ici à Palu, sur l'île de Célèbes (Indonésie). (MUHAMMAD RIFKI / AFP)