Indonésie : tsunami mortel après l'éruption d'un volcan

Les plages de Java et Sumatra (Indonésie) ont été submergées par une vague meurtrière samedi 22 décembre. L'éruption du volcan Krakatoa est à l'origine de cette catastrophe naturelle.

FRANCE 3

Sur la plage de Java (Indonésie), le concert du groupe Seventeen battait son plein samedi 22 décembre. Quand soudain un mur d'eau éventre l'arrière de la scène et s'abat sur les musiciens et le public. Une vague "irrésistible" raconte un spectateur rescapé. "Quand j'ai vu que l'eau montait jusqu'aux genoux j'ai voulu fuir, mais le courant m'a aspiré et entraîné au loin". Dimanche 23 décembre, les Indonésiens parcourent les morgues organisées. À la recherche de leurs proches, ils inspectent un à un les sacs mortuaires alignés au sol.

800 victimes dans les hôpitaux

Plus de 220 victimes sont recensées. "Le nombre de morts ne cesse d'augmenter, nous sommes dans un processus d'identification visuel quand les corps sont reconnaissables", explique Hasan Abdul Aziz de l'office médical d'identification. Une éruption du volcan Krakatoa, encore actif, a provoqué ce tsunami sur les îles de Java et Sumatra. Les villages des côtes javanaises sont dévastés. Les routes sont déblayées par les habitants pour que les secouristes puissent aider les blessés. Les hôpitaux sont quant à eux submergés. Plus de 800 personnes prises en charge.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue aérienne d\'une maison détruite par le tsunami à Carita (Indonésie), le 23 décembre 2018.
Vue aérienne d'une maison détruite par le tsunami à Carita (Indonésie), le 23 décembre 2018. (AZWAR IPANK / AFP)