Séisme au Népal : un homme de 101 ans retrouvé vivant sous les décombres

Le vieil homme a été hospitalisé après avoir été dégagé des gravats.

Une femme népalaise marche au milieu des décombres à Bhaktapur après le séisme qui a frappé le Népal, le 29 avril 2015.
Une femme népalaise marche au milieu des décombres à Bhaktapur après le séisme qui a frappé le Népal, le 29 avril 2015. (MANAN VATSYAYANA / AFP)

Un homme de 101 ans a été extrait, samedi 2 mai, des décombres de sa maison au Népal, une semaine après le séisme qui a fait plus de 7 000 morts, selon un bilan provisoire. Seulement légèrement blessé, Funchu Tamang a été hospitalisé à quelque 80 kilomètres au nord-ouest de Katmandou après avoir été dégagé des gravats, indique Arun Kumar Singh, un responsable local de la police.

"Il a été amené à l'hôpital du district par hélicoptère. Son état est stable", a déclaré Arun Kumar Singh, indiquant que le vieil homme était blessé à la cheville gauche et à la main. La police a également extirpé dimanche trois femmes vivantes des débris dans le district de Sindupalchowk, l'un des plus affectés par le séisme.

Un bilan qui devrait s'alourdir

Le bilan définitif du séisme (déjà 7 000 morts et le double de blessés) sera "beaucoup plus élevé", a par ailleurs prévenu dimanche le gouvernement du Népal. Des régions dévastées restant inaccessibles aux secours. Le tremblement de terre de magnitude 7,8 a frappé le Népal le 25 avril, dévastant sa capitale Katmandou et les régions de l'épicentre à 70 kilomètres de la capitale.

"Il reste des villages que nous n'avons pas encore pu atteindre, mais où nous savons que toutes les maisons ont été détruites", a expliqué un responsable du gouvernement, soulignant que les répliques du séisme susceptibles de provoquer des dégâts supplémentaires étaient "incessantes".