Cet article date de plus de six ans.

Katmandou : la vie reprend son cours tant bien que mal

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Katmandou : la vie reprend son cours tant bien que mal
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La vie reprend peu à peu son cours dans la capitale népalaise. Une équipe de France 3 fait un point sur la situation.

De nombreux Népalais quittent les villes pour rejoindre la campagne après le violent séisme de samedi 25 avril. Tous ont peur d'éventuelles nouvelles répliques ou d'effondrements des bâtiments.
Katmandou n'est plus que ruines et gravats. Après le chaos de ces derniers jours, la vie reprend lentement son cours, mais les problèmes restent nombreux. "Tout est sale, pas de toilettes convenables, pas d'eau, pas d'électricité", déplore une habitante au micro de France 3. Devant les rares camions-citernes de l'armée, les files d'attente s'allongent pour obtenir un peu d'eau.

Les crémations ont commencé

Sur les bords de la rivière Bagmati, les crémations ont commencé. Pour éviter les épidémies, "le gouvernement népalais a ordonné les crémations pendant 24 heures. L'armée a fourni le bois et les corps sont brulés sur place", explique un Népalais.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.