Everest : des secouristes formés pour intervenir dans des conditions extrêmes

En direct de Chamonix, Sébastien Bohin, guide de haute montagne, fait un point sur l'attitude à adopter pour les alpinistes coincés sur l'Everest.

FRANCE 2

Depuis le séisme qui a frappé le Népal, samedi 25 avril, des centaines d'alpinistes sont coincés sur les pentes de l'Everest. Cette période marquait le début de la pleine saison des ascensions. "À cette époque, les camps sont quand même bien fournis en nourriture, en tentes, en gaz, donc normalement les gens présents là-bas, devraient pouvoir survivre quelques jours, voire une semaine", explique Sébastien Bohin au micro de France 2.

Attendre les secours

Les hélicoptères de secours commencent à faire des rotations pour évacuer les alpinistes bloqués sur l'Everest donc "il n'y a aucun intérêt à descendre par ses propres moyens", poursuit le guide de haute montagne avant d'ajouter que la chose à faire est "d'attendre pour l'instant sur place". Concernant les secours népalais, "des guides sont formés et totalement aptes à intervenir dans ce genre de situation. Certains d'entre eux sont même formés ici en France et ont toutes les compétences pour ce genre de secours", conclut Sébatien Bohin, en direct de Chamonix.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un hélicoptère se pose au camp de base de l\'Everest, touché par des avalanche, pour secourir les blessés, dimanche 26 avril 2015. 
Un hélicoptère se pose au camp de base de l'Everest, touché par des avalanche, pour secourir les blessés, dimanche 26 avril 2015.  (ROBERTO SCHMIDT / AFP)