VIDEO. Pékin étouffe sous un épais brouillard de pollution

La capitale chinoise a été placée en alerte rouge au brouillard, mercredi, pour le deuxième jour consécutif.

REUTERS

La Chine entame l'année 2017 dans un épais brouillard toxique. La capitale, Pékin, a été placée en alerte rouge au brouillard, mercredi 4 janvier, pour le deuxième jour consécutif, soit le niveau d'alerte le plus élevé. Les voies rapides ont été fermées à la circulation dans la capitale et aux environs.

Combustion du charbon 

Les services météorologiques prévoient une visibilité inférieure à 50 m à certains endroits, si bien que de nombreux aéroports de la région ont annulé leurs vols. La visibilité, très réduite, a conduit trois grands ports du nord du pays à suspendre le chargement des navires, mardi.

Les alertes à la pollution sont courantes dans le nord de la Chine, notamment pendant l'hiver, quand la consommation d'énergie, dont une bonne partie est assurée par le charbon, est en forte augmentation.

Un cycliste porte un masque à Pékin (Chine), mardi 3 janvier, alors que la capitale est placée en alerte rouge au brouillard.
Un cycliste porte un masque à Pékin (Chine), mardi 3 janvier, alors que la capitale est placée en alerte rouge au brouillard. (THOMAS PETER / REUTERS)