Chine : la pollution chimique atteint des niveaux inquiétants

Une semaine après l'explosion survenue à Tianjin, des dizaines de milliers de poissons morts ont été découverts.

Voir la vidéo
France 2

L'image alimente les craintes de ceux qui vivent près de Tianjin, et illustre l'ampleur de la catastrophe écologique après l'explosion survenue il y a une semaine sur un site pétrochimique. Sur plusieurs centaines de mètres, des poissons morts par milliers ont été découverts à plus de six kilomètres de la zone où des centaines de tonnes de cyanure et de produits chimiques étaient stockés.

Quelle est la raison de cette hécatombe ? Mystère. Les autorités chinoises affirment que ce n'est pas lié au cyanure et pourtant, sur le site de la catastrophe, les incendies sont encore réguliers.

Seuil de tolérance

Le régime chinois a reconnu que 700 tonnes de cyanure de sodium étaient stockés sur le site. Le niveau de cyanure y serait 356 fois supérieur au seuil de tolérance, mais les autorités affirment que cette pollution serait circonscrite à une zone, dite "d'isolement".

Un périmètre qui serait étendu de un à trois kilomètres. Mais l'information est impossible à vérifier. Dans cette zone, les seules personnes autorisées à pénétrer sont les experts militaires et civils vêtus de combinaisons de protection contre les produits chimiques. Ils poursuivent les relevés, mais aussi le nettoyage de 100 000 mètres carrés autour du site de l'explosion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier muni d\'un masque bloque une rue menant au site des explosions, le 17 août 2015, à Tianjin.
Un policier muni d'un masque bloque une rue menant au site des explosions, le 17 août 2015, à Tianjin. (KIM KYUNG HOON / REUTERS)