Cet article date de plus de deux ans.

Philippines : Sara Duterte, la fille aînée du président sortant, candidate à la vice-présidence

Sa candidature a reçu, dès son annonce, le soutien de Ferdinand "Bongbong" Marcos Junior, qui brigue, lui, la présidence et voit ses chances de succès renforcées.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Sara Duterte (à gauche), maire et fille du président philippin sortant Rodrigo Duterte, fait un selfie avec des employés de la mairie dans la ville de Davao, sur l'île méridionale de Mindanao (Philippines). (MANMAN DEJETO / AFP)

La fille du président philippin Rodrigo Duterte, Sara Duterte, a annoncé samedi 13 novembre sa candidature à la vice-présidence du pays aux élections de mai 2022. Elle met ainsi fin à d'intenses spéculations selon lesquelles elle allait tenter de succéder à la tête de l'Etat à son père, qui ne peut se représenter. Quelques jours auparavant, elle avait annoncé le retrait de sa candidature à un nouveau mandat à la mairie de Davao et son ralliement au Lakas-Christian Muslim Democrats, le parti politique national de son alliée et ancienne présidente Gloria Arroyo.

Cette candidature a reçu, dès son annonce, le soutien de Ferdinand "Bongbong" Marcos Junior, qui brigue, lui la présidence et voit ses chances de succès renforcées. Sara Duterte, 43 ans, était jusqu'à présent en tête dans les enquêtes d'opinion sur les préférences des électeurs pour la présidentielle de mai 2022, tandis que "Bongbong" Marcos était donné en deuxième position. "Le fait que Duterte brigue la vice-présidence consolide plus ou moins Bongbong Marcos dans la position de concurrent numéro un, de candidat à battre lors de ces élections", a commenté l'analyste politique Richard Heydarian, interrogé par l'AFP. Aux Philippines, le président et le vice-président sont élus séparément.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.