Philippines : réveil du volcan Taal, 10 000 personnes évacuées

Aux Philippines, le volcan Taal s'est réveillé et les autorités craignent une éruption explosive. 10 000 personnes ont déjà commencé à fuir.

France 2

Quarante-trois ans après sa dernière éruption, le volcan Taal s'est réveillé brutalement. Dimanche 12 janvier, plus de 10 000 habitants ont été évacués en pleine nuit, dans des rues recouvertes d'un mélange de pluie et de cendres. Les autorités redoutent désormais une éruption explosive. Dans la région, les voitures, les arbres, sont déjà recouvertes des poussières du volcan, une boue grise et collante qui s'est déjà incrustée partout.

L'aéroport de Manille fermé

Les cendres pleuvent même sur la capitale, Manille, à 65 km de l'île où se situe le volcan. Les habitants s'équipent comme ils peuvent, avec des masques en papier. Par mesure de précaution, l'aéroport de la capitale a été fermé et 240 vols ont été annulés. "Ça ne me réjouit pas, mais qu'est ce qu'on peut faire", interroge un touriste bloqué. Toutes les écoles de la région resteront fermées lundi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes prennent en photo l\'éruption du volcan Taal, le 12 janvier 2020, près de Manille (Philippines).
Des personnes prennent en photo l'éruption du volcan Taal, le 12 janvier 2020, près de Manille (Philippines). (BULLIT MARQUEZ / AFP)