Philippines : au moins 45 morts après le crash d'un avion militaire

Il s'est écrasé alors qu'il tentait d'atterrir sur l'île de Jolo, dans la province de Sulu.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de Google Maps pointant l'île de Jolo (Philippines) où un avion avec 92 personnes à bord s'est écrasé le 4 juillet 2021, faisant au moins 17 morts. (GOOGLE MAPS)

Un avion militaire transportant 92 personnes s'est écrasé, dimanche 4 juillet, dans le Sud des Philippines après avoir "manqué la piste d'atterrissage", a déclaré le chef des forces armées. Au moins 45 personnes ont été tuées et des dizaines blessées dans l'accident, selon l'armée. Parmi les victimes figurent 42 militaires et trois civils. 

L'appareil en feu, un C-130, s'est écrasé sur l'île de Jolo, dans la province de Sulu, avait déclaré, peu avant, le général Cirilito Sobejana. "Alors qu'il transportait nos troupes depuis Cagayan de Oro [sur l'île méridionale de Mindanao], il a raté la piste d'atterrissage et a ensuite essayé de reprendre de la puissance mais il n'y est pas parvenu", a-t-il dit aux médias philippins. "Les secours sont sur place, nous prions pour que d'autres vies puissent être sauvées", a expliqué à l'AFP le général Sobejana. Il a précisé que des personnes secourues avaient été conduites dans un hôpital militaire afin d'y être soignées.

De nombreux passagers avaient récemment reçu leur instruction militaire de base et avaient été envoyés sur cette île dans le cadre d'une force opérationnelle conjointe de lutte contre le terrorisme.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.