Pakistan : au moins 24 morts dans l'attaque de l'aéroport de Karachi par les Talibans

Dans un premier temps, l'armée pakistanaise avait annoncé avoir repris le contrôle de la zone après six heures de combats. Mais les tirs ont repris dans la matinée, plus de dix heures après le début de l'assaut.

Témoignage des combats, une fumée s\'élève au dessus de l\'aéroport de Karachi (Pakistan), lundi 9 juin. 
Témoignage des combats, une fumée s'élève au dessus de l'aéroport de Karachi (Pakistan), lundi 9 juin.  (RIZWAN TABASSUM / AFP)

Confusion à Karachi. Des insurgés lourdement armés ont attaqué l'aéroport de la capitale économique du Pakistan, faisant au moins 24 morts, dont les dix assaillants, dans la nuit de dimanche à lundi 9 juin. L'assaut a été revendiqué par les talibans. 

L'armée avait annoncé à l'aube avoir repris le contrôle du principal aéroport du pays. Mais les tirs ont repris dans la matinée, conduisant la force paramilitaire des Rangers et les commandos d'élites déployés sur place à affronter de nouveau les rebelles. "Nous avons relancé l'opération en envoyant des troupes supplémentaires", a déclaré le porte-parole des Rangers, ajoutant qu'un policier avait été blessé par ces nouveaux tirs.

Des attaques coordonnées de ce type avaient déjà été revendiquées dans le passé par les talibans, qui mènent une guérilla contre le gouvernement depuis 2007. Ce coup de force souligne à nouveau les défaillances du pays en matière de sécurité, y compris sur ses sites les plus importants.