Mort de Ben Laden : le terroriste se serait fait tirer dessus à plus de 100 reprises

Selon un site spécialisé, les forces spéciales l'auraient frappé de plus de 100 balles. Ceci expliquerait pourquoi aucune photo du corps n'a jamais été révélée.

Ben Laden sur une image issue d\'une vidéo rendue publique le 7 mai 2011.
Ben Laden sur une image issue d'une vidéo rendue publique le 7 mai 2011. (HO / DOD / AFP)

C'est peut-être la raison pour laquelle aucune photo du corps d'Oussama Ben Laden n'a jamais été dévoilée. Selon un site bien renseigné, cité par le Daily Mail samedi 15 mars, Ousama Ben Laden a été abattu en 2011 par les forces spéciales de plus de 100 balles, à Abottabbad (Pakistan). Ainsi, le corps n'aurait pas été "présentable".

Ce site évoque deux sources confidentielles qui affirment que les soldats ont tiré à de très nombreuses reprises dans le corps après l'avoir tué. Comme le remarque le Huffington Post (en anglais), Mark Bissonnette, membre du commando américain et auteur d'un livre sur l'assassinat de Ben Laden, écrivait qu'il avait tiré plusieurs fois sur le terroriste pour s'assurer qu'il était mort.

Le site souligne que s'il est "moralement, légalement et éthiquement appropré de tirer sur le corps quelques fois pour s'assurer qu'il est bien mort et qu'il n'est plus une menace", mais ce qui est arrivé à la dépouille du chef terroriste est "au-delà de l'excessif". Après la mort de Ben Laden, le président américain Barack Obama avait expliqué que les photos du corps n'avaient pas été diffusées pour ne pas alimenter la propagande d'Al-Qaïda.