Cet article date de plus de sept ans.

Les fonctionnaires turques pourront porter le foulard islamique

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, l'a annoncé lundi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des étudiantes voilées à l'université d'Istanbul (Turquie), le 25 février 2008. (HOCINE ZAOURAR / AFP)

Après les universités, la fonction publique. Le Premier ministre islamo-conservateur turc, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé lundi 30 septembre que son gouvernement allait abroger la disposition qui interdit aux fonctionnaires turques de porter le foulard islamique sur leur lieu de travail.

Recep Tayyip Erdogan a déjà levé cette interdiction, strictement appliquée jusque-là dans la Turquie musulmane mais laïque, sur les campus universitaires, en 2010. Le parti de la justice et du développement (AKP, issu de la mouvance islamiste) défend le port du voile dans tous les domaines, y compris la sphère publique, depuis son arrivée au pouvoir en 2002. 

Les épouses de la plupart des dirigeants turcs, dont celles du président Abdullah Gül et de Recep Tayyip Erdogan, sont voilées. L'interdiction restera cependant en vigueur pour les policiers et militaires, ainsi que les procureurs et magistrats, a souligné le chef du gouvernement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.