Cet article date de plus de six ans.

Le Japon importe 10 000 tonnes de beurre en urgence pour faire face à la pénurie

Les rayons de certains magasins sont vides et les supermarchés limitent le nombre de plaquettes par client.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme tient une plaquette de beurre dans un supermarché de Tokyo (Japon), le 10 novembre 2014. (YOSHIKAZU TSUNO / AFP)

Le Japon est en manque de produits laitiers. Le gouvernement de Shinzo Abe a dû importer 10 000 tonnes de beurre et autant de lait écrémé en poudre en 2014, pour faire face à la pénurie, rapporte l'AFP, lundi 10 novembre. En effet, cette pénurie "menace tout le secteur de la pâtisserie et pèse sur les dépenses des particuliers", explique Le Monde. Les prix grimpent, les supermarchés limitent les ventes à une plaquette par client, les étagères sont à moitié vides et des magasins annoncent les arrivages à grand renfort d'affiches proclamant : "Nous avons du beurre !"

La production nationale de lait a été affectée par la chaleur estivale, qui a épuisé les vaches, selon le ministère de l'Agriculture. Les éleveurs japonais ont en outre réduit la voilure ces dernières années en raison de l'érosion de la consommation de lait. En outre, ils préfèrent vendre le lait pour la consommation directe, car il se négocie plus cher que celui destiné à être transformé. "Fin septembre, les stocks étaient inférieurs de 30% à ceux de l'année précédente, donc on peut dire que nous sommes en situation de pénurie", confirme un responsable du ministère, joint par l'AFP.

Mais de nombreux agriculteurs sont réticents à augmenter leur production de lait. "Ils s'inquiètent de l'avenir de l'industrie laitière, alors que les coûts de l'alimentation du bétail montent en flèche", poursuit le responsable. L'affaiblissement du yen a en effet renchéri les prix des céréales fourragères en provenance de l'étranger.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.