LA PHOTO. Indonésie: de la dynamite pour lutter contre la pêche illégale

Depuis son élection en 2014, le président Joko Widodo a fait détruire 317 chalutiers étrangers, en majorité chinois mais aussi vietnamiens, philippins et malaisiens, pêchant illégalement dans ses eaux territoriales réputées très poissonneuses. L'Indonésie estime que ces activités réduisent la ressource et représentent un manque à gagner de 28 milliards de dollars dans ses caisses.

Dans l\'archipel des Moluques, le 1er avril 2017 (ce n\'était pas un poisson), les autorités indonésiennes ont détruit plusieurs bateaux de pêche étrangers confisqués aux braconniers dans les eaux territoriales.
Dans l'archipel des Moluques, le 1er avril 2017 (ce n'était pas un poisson), les autorités indonésiennes ont détruit plusieurs bateaux de pêche étrangers confisqués aux braconniers dans les eaux territoriales. (Izaac Mulyawan / Antara Foto Agency / REUTERS)
Sur l'île d'Ambon, il ne fallait pas rater le spectacle des chalutiers en feu. Dans l'archipel des Moluques, le 1er avril 2017 (ce n'était pas un poisson), les autorités indonésiennes ont détruit plusieurs bateaux de pêche étrangers confisqués aux braconniers dans les eaux territoriales.