La cuisine japonaise, cuisine de l'extrême précision

La cuisine japonaise est classée au patrimoine immatériel de l'Unesco. France 2 a fait le tour des bonnes tables nippones.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des cantines sans prétention au Japon. Pour la grande majorité des Japonais, c'est dans ce type de lieux qu'on savoure une gastronomie classée au patrimoine immatériel de l'Unesco. Ici, on savoure des ramens (soupe de nouilles), préparées comme dans un restaurant étoilé. "C'est une question de secondes, si vous les laissez cinq secondes de trop, vos pâtes sont fichues", explique Atsushi Iwamota, chef d'un restaurant dans la ville de Kurume.

Un art précis

Quand on pense cuisine japonaise, on pense poisson cru, sushis ou sashimis. Dans le restaurant Aoyagi à Tokyo, le chef Hirohisa Koyoma prépare une dorade, le poisson le plus difficile à préparer. À première vue, on pourrait croire que le chef fait un travail de poissonnier. C'est en fait un travail de cuisinier.

"Voilà un couteau qui est spécial pour la dorade. Il correspond complètement à la morphologie de ce poisson", explique Hirohisa Koyoma avant d'ajouter qu'il doit couper le poisson "en trois coups de couteau seulement comme l'ont enseigné (nos) ancêtres. Selon la façon dont sont portés ces coups de couteau, le goût sera différent".

Le JT
Les autres sujets du JT