Cet article date de plus de neuf ans.

La Chine aussi aura sa Carla Bruni

Peng Liyuan, la femme du futur numéro un chinois Xi Jinping, est une chanteuse très médiatique. Francetv info revient sur quatre épouses de président qui donnent de la voix.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Peng Liyuan, l'épouse de Xi Jinping, futur numéro un chinois, lors d'une cérémonie, à Pékin (Chine), le 19 décembre 2011. (WANG ZHOU BJ / IMAGINECHINA / AFP)

MONDE - Xi Jinping, futur numéro un chinois à l'issue du 18e Congrès du Parti communiste, qui s'est ouvert jeudi 8 novembre, est marié à une chanteuse. Elle s'appelle Peng Liyuan, a 50 ans, et en Chine, c'est une personnalité très connue. Autant que son mari. 

Ce n'est pas la première fois qu'un haut dirigeant se marie avec une chanteuse en vue. Francetv info revient sur quatre épouses de président qui ont donné ou donnent encore de la voix.

1En Chine : Peng Liyuan, épouse de Xi Jinping

La femme de Xi Jinping a la particularité d'être à la fois chanteuse et militaire. Entrée dans l'armée à 18 ans, Peng Liyuan est générale de division de la troupe musicale de l'armée chinoise, indique le Wall Street Journal (article en anglais). En clair, vous ne la verrez pas sur les champs de bataille ; elle est plutôt habituée aux grandes salles de concert du pays. 

Le South China Morning Post (en anglais) explique sa célébrité par sa participation régulière au spectacle du Nouvel an de la télévision nationale chinoise, un programme regardé par près de 700 millions de téléspectateurs. Pour Pékin, c'est un grand changement, puisque c'est la première fois depuis Mao Tsé-toung que la femme du leader est une personnalité médiatique.

Ses chansons portent des titres comme Les gens de notre village ou Sur les plaines de l'espoir. "C'est plutôt une Mireille Mathieu", explique le sinologue Jean-Luch Domenach au Parisien. Voici Peng Liuyan à la télévision chinoise, qui chante en uniforme :

2En France : Carla Bruni, épouse de Nicolas Sarkozy

Elle a été mannequin, puis chanteuse et femme de président. Lors de la dernière campagne présidentielle, elle a pris plusieurs fois la parole, déclarant que son mari avait "tout bien fait" ou encore qu'ils étaient "des gens modestes". Après Comme si de rien n'était, sorti en 2008, son quatrième album devrait être disponible au printemps 2013, croit savoir Le Figaro. Voici son tube, C'est quelqu'un qui m'a dit :

3En Corée du Nord : Ri Sol-Ju, épouse de Kim Jong-un

Les premières images de I'épouse de Kim Jong-un ont créé beaucoup de confusion, raconte Rue89. La Corée du Nord est un pays très secret et il a fallu plusieurs semaines pour identifier cette femme apparue plusieurs fois aux côtés du leader nord-coréen. Pendant un temps, les services de renseignement de Séoul (Corée du Sud) ont cru savoir qu'il s'agissait de Hyon Song-wol, la chanteuse de Bochonbo, un groupe populaire en Corée du Nord. Mais ils sont revenus sur leurs conclusions et affirmé qu'il s'agissait de Ri Sol-Ju, également chanteuse. Elle était notamment sur scène pour le spectacle télévisé du Nouvel an 2011 :

4En Espagne : Sonsoles Espinosa, épouse de José Luis Zapatero

C'est la femme de l'ancien chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero. Mais contrairement à Carla Bruni ou à la femme de Kim Jong-un, elle ne fait pas dans la variété mais dans l'art lyrique. Sonsoles Espinosa est d'ailleurs soprano, comme Peng Liuyan, la femme du futur dirigeant chinois. Elle a collaboré avec de grands chœurs et orchestres espagnols, comme celui du Théâtre royal de Madrid. Elle a aussi chanté à Paris, en mai 2007, sur la scène du Théâtre du Châtelet, pour une série de représentations de Carmen, l'opéra de Bizet.

Sonsoles Espinosa, la femme de l'ancien chef du gouvernement espagnol Jose Luis Rodriguez Zapatero, chante à Madrid (Espagne) lors d'une cérémonie en hommage aux victimes des attentats de 2004, le 11 mars 2008. (MIGUEL RIOPA / AFP)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.