Indonésie : pas de recours pour Serge Atlaoui

La Cour suprême indonésienne a rejeté l'ultime recours du Français Serge Atlaoui, condamné à mort. Il pourrait être rapidement fusillé.

FRANCE 2

Serge Atlaoui vient peut-être de perdre son dernier espoir. Condamné à mort en 2007 pour trafic de drogue en Indonésie, il a tenté un dernier recours auprès de la Cour suprême, mais les arguments de la défense n'ont pas convaincu la justice.

En 2005, cet artisan soudeur est arrêté près de Jakarta lors d'une opération antidrogue. Il aurait été engagé pour installer des machines dans une usine, qui s'est avérée être un laboratoire de fabrication d'ecstasy.

Un point de discorde entre la France et l'Indonésie

Le gouvernement indonésien applique une politique très ferme concernant les trafics de drogue et aucune des tentatives pour sauver Serge Atlaoui n'a trouvé une réponse favorable, malgré le soutien de l'État français.

Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, a ainsi exprimé sa préoccupation face à cette "menace qui, si elle était mise à exécution, aurait évidemment des conséquences sur les relations entre ce pays et la France". Serge Atlaoui serait le premier Français exécuté depuis quarante ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Serge Atlaoui accorde une interview à l\'AFP le 25 septembre 2010 depuis la prison où il est détenu sur l\'île de Nusakambangan, dans le sud de Java, en Indonésie. 
Serge Atlaoui accorde une interview à l'AFP le 25 septembre 2010 depuis la prison où il est détenu sur l'île de Nusakambangan, dans le sud de Java, en Indonésie.  (BAY ISMOYO / AFP)