Cet article date de plus d'un an.

Indonésie : onze morts et de nombreux disparus dans un double glissement de terrain

Une seconde coulée est survenue alors que des habitants et une équipe de secours étaient venus aider les victimes du premier glissement de terrain. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des secours tentent de retrouver des survivants après un double glissement de terrain dans la ville de Sumedang, en Indonésie, dimanche 10 janvier 2021.  (TIMUR MATAHARI / AFP)

A l'origine du drame, des pluies torrentielles. Onze personnes sont mortes et de nombreuses autres sont portées disparues en Indonésie après un double glissement de terrain sur l'île de Java, ont annoncé les autorités dimanche 10 janvier. Une première coulée est survenue samedi soir dans la ville de Sumedang, dans la région de Java occidental, à l'est de Bandung, avant qu'une seconde n'ensevelisse des habitants et une équipe de secours venus aider les premières victimes, a précisé Seni Wulandari, porte-parole de l'agence de secours de Bandung.

"Nous cherchons toujours à savoir combien de personnes sont portées disparues après le second glissement de terrain, car beaucoup de monde était venu porter secours après la première coulée", a-t-elle ajouté. Onze personnes ont cependant été confirmées mortes, dont un enfant de 6 ans, et un survivant est grièvement blessé, a déclaré la porte-parole.

Des drames récurrents 

Les crues et les glissements de terrain sont fréquents dans l'archipel indonésien, où les pluies torrentielles saisonnières sont violentes et régulières. En septembre, au moins 11 personnes ont été tuées dans un glissement de terrain à Bornéo, et des dizaines d'autres ont péri lors d'autres coulées sur l'île de Sulawesi quelques mois plus tôt.

L'agence indonésienne des catastrophes estime que 125 millions d'Indonésiens – près de la moitié de la population du pays – vivent dans une zone à risque de glissements de terrain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.