Indonésie : alerte maximale à Bali

En Indonésie, l'alerte est maximale sur l'île de Bali ce lundi 27 novembre, où le volcan du mont Agung s'est réveillé. Les habitants et touristes sont évacués de la zone.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une épaisse fumée rouge et noire recouvrait Bali ce lundi soir. L'éruption du volcan Agung a bien commencé et s'intensifie d'heure en heure. La zone interdite autour du cratère a été élargie à dix kilomètres. Pourtant, des habitants refusent de partir malgré les risques encourus. "J'ai peur, mais je dois rester, car je n'ai pas d'argent. Si j'en avais, je partirais", confie une jeune femme. 40 000 habitants de Bali ont déjà fait un autre choix et sont relogés dans des camps.

Aéroport fermé

Autres infortunés : les touristes. Ce matin, l'aéroport international de Bali a été fermé pour plusieurs jours. Tous les avions restent cloués au sol jusqu'à nouvel ordre. Signe du danger qui se rapproche : des coulées de boues volcaniques et de cendres dans les rivières. Le niveau d'alerte est monté à 4. C'est le niveau maximal en Indonésie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le volcan Agung, vu depuis le village de Kubu, sur l\'île de Bali (Indonésie), le 27 novembre 2017.
Le volcan Agung, vu depuis le village de Kubu, sur l'île de Bali (Indonésie), le 27 novembre 2017. (JOHANNES CHRISTO / REUTERS)