Australie : le Premier ministre dans la tourmente

En Australie, les ravages des flammes et l'incapacité de la population à y faire face ont placé la population dans un état de colère, avec un homme en première ligne : le Premier ministre Scott Morrison.

FRANCE 2

Les rues de Sydney (Australie) vibrent aux cris des manifestants qui réclament le départ de leur Premier ministre. "ScoMo doit partir", scandent-ils. Scott Morrison, leader du gouvernement, est aujourd'hui accusé de sous-estimer le rôle du changement climatique dans la crise des incendies. "Ces feux ont été causés par l'inaction totale de notre gouvernement", lance un homme. L'Australie l'accuse de tous les maux. Mi-décembre, il part en vacances à Hawaï, alors que 3 millions d'hectares ont déjà brûlé.

Climato sceptique

Scott Morrison est aussi un fervent défenseur de l'industrie minière, préférant défendre les emplois plutôt que l'environnement. Dans les zones ravagées par les flammes, les habitants désespérés s'en prennent maintenant directement à lui. "Partez, vous ne pouvez pas diriger ce pays", déclare une femme. Et quand enfin il se rend sur le terrain il y a quelques jours, il est violemment pris à partie par les sinistrés. Même les pompiers, épuisés par des semaines de lutte, l'attaquent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre australien Scott Morrison visite une ferme dans une région dévastée par des feux de brousse à Sarsfield, dans l\'Etat de Victoria, le 3 janvier 2020.
Le Premier ministre australien Scott Morrison visite une ferme dans une région dévastée par des feux de brousse à Sarsfield, dans l'Etat de Victoria, le 3 janvier 2020. (JAMES ROSS / AFP)