Cet article date de plus d'un an.

Australie : la faune, première victime des incendies

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Australie : la faune, première victime des incendies
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

En Australie, les températures pourraient à nouveau dépasser les 40 °C alors que plus de 200 feux sont encore actifs dans tout le pays. Des chercheurs ont dévoilé des chiffres sidérants : plus d'un milliard d'animaux pourraient avoir péri.

Des dizaines de carcasses : des moutons et des vaches piégés par une clôture en fuyant le feu. Les animaux sont les premières victimes des incendies incontrôlables qui ravagent l'Australie depuis septembre 2019. Sur la côte est, Ray Harvey, habitante de Bateman's Bay (Australie), protège les kangourous bien qu'elle ait vu sa maison brûler. Mais son combat reste prioritaire. "Vous êtes assuré pour votre voiture, mais lui n'a rien. Les gens se plaignent pour leur maison, mais on s'en fiche. J'ai perdu la mienne aussi. Les assurances sont là pour ça. La nature, elle, n'a pas d'assurance", explique-t-elle après avoir secouru un jeune kangourou.

Les koalas se déplacent trop lentement par rapport au feu

Si beaucoup d'oiseaux ont pu s'enfuir, leur biotope est souvent dévasté. Au sol, l'emblème du continent, le kangourou, paye un lourd tribut. Dans le Sud, sur l'île Kangourou, en proie aux flammes, des vétérans de l'armée soignent des koalas, qui se déplacent trop lentement face au feu. Le travail ne fait que commencer pour les défenseurs de la faune.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies en Australie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.