Cet article date de plus de neuf ans.

La grippe aviaire frappe Hong Kong

Publié Mis à jour
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Les autorités ont ordonné l'abattage de 17 000 volailles après la découverte de trois volatiles porteurs du virus H5N1.

Les autorités hongkongaises ont ordonné mardi 20 décembre l'abattage de 17 000 volailles et décrété un embargo après la découverte de trois volatiles porteurs du virus de la grippe aviaire H5N1. Le niveau d'alerte a été relevé à "sérieux", troisième degré sur une échelle qui en compte cinq.

Deux personnes hospitalisées

Les carcasses d'un poulet contrôlé sur un marché, d'un shama dayal – un passereau – et d'une mouette rieuse ont été testées positives au H5N1. La personne qui a ramassé la mouette dans la cour d'une école, ainsi que son fils, ont développé des symptômes grippaux. Ils ont tous deux été brièvement hospitalisés. Une vingtaine d'élèves d'une école de filles, âgées de 6 à 7 ans, présenteraient également des symptômes, mais n'auraient pas été hospitalisées.

Hong Kong avait été le premier pays à connaître une épidémie de grippe aviaire importante en 1997, avec la mort de six personnes, provoquée par une mutation du virus. Des millions de volailles avaient alors été abattues.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.