DIRECT. Thaïlande : au moins 19 morts dans l'explosion d'une bombe dans le centre de Bangkok

L'explosion s'est produite dans le centre de la capitale thaïlandaise, près du sanctuaire Erawan, sanctuaire très populaire dédié au dieu hindou Brahma.

FRANCE 3
Ce qu'il faut savoir

L'explosion d'une bombe a fait au moins dix-neuf morts, près d'un sanctuaire dans le centre de Bangkok, lundi 17 août, d'après un bilan de la police publié à 20 heures (heure de Paris). "D'après nos premières constatations, il s'agirait d'une bombe déposée à l'intérieur du sanctuaire", a indiqué le chef de la police de Bangkok.

Le bilan est d'au moins dix-neuf morts et plus de 120 blessés. Peu après le drame, plusieurs corps démembrés étaient visibles sur les lieux de l'explosion. "Les gens qui ont fait ça visaient les étrangers pour porter atteinte au tourisme et à l'économie", a déclaré le ministre de la Défense, Prawit Wongsuwong.

L'explosion s'est produite dans le centre de la capitale thaïlandaise, près du sanctuaire Erawan, sur un grand carrefour de la capitale au milieu d'immenses centres commerciaux et des gratte-ciel. "C'est un temple connu et c'était l'heure de pointe", explique à francetv info Eric Seldin, producteur pour Thaïcam.

L'attentat n'a été revendiqué dans l'immédiat. Un porte-parole du gouvernement a indiqué qu'il était trop tôt pour savoir qui était derrière cette attaque.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BANGKOK

23h09 : En effet @azerty. Après l'attaque à la bombe qui a fait au moins dix-neuf morts dans le centre de Bangkok, le gouvernement thaïlandais a rapidement parlé d'un "attentat" dont le but serait de faire fuir les touristes. Notre journaliste Anne Brigaudeau a interrogé Sophie Boisseau du Rocher, chercheuse associée à l'Institut français des relations internationales (Ifri), sur le contexte politique du pays qui pourrait expliquer une telle attaque.

La spécialiste revient sur la contestation croissante que connait la junte militaire au pouvoir, sur les conflits ethniques et religieux dans le pays, ainsi que sur les potentiels groupes terroristes étrangers qui peuvent vouloir attaquer la Thaïlande.

23h06 : Pour Bangkok, c'est un attentat ?

22h16 : Je pars à Bangkok samedi 29 août prochain et je suis bouleversé par cette tragédie MAIS je n'annulerai pas mon voyage en soutien au peuple thaïlandais #jesuisthaïlandais

01h05 : Dans les commentaires dit son soutien au peuple thaïlandais, après l'attaque à la bombe qui a fait 19 morts dans le centre de la capitale.

21h52 : "Cela ne m'empêchera pas de venir en Thaïlande, mais je suis sûr que cela va nuire à l'économie thaïlandaise parce que les gens auront peur." C'est ce qu'a confié à l'AFP Michael Williams, un Britannique de 69 ans qui a déjà effectué de nombreux voyages en Thaïlande, après l'attaque à la bombe dans le centre de Bangkok. Dans le pays, le tourisme est la source principale de devises étrangères est un pilier important de l'économie, rappelle les Echos.

19h52 : Bonne remarque @Luc. Le sanctuaire d'Erawan est, en effet, dédié au dieu hindou Brahma, mais accueille bien chaque jour des milliers de fidèles bouddhistes. Le dieu Brahma est aussi vénéré par les bouddhistes, qui sont largement majoritaires en Thaïlande

19h47 : vous êtes certains que des "milliers de bouddhistes" visitent chaque jour ce temple "hindou"... Bizarre... Merci!

18h36 : Selon la correspondantes de l'agence Reuters sur place, citant le chef de la police nationale thaïlandaise, la bombe n'était pas placée sur une moto, mais directement dans le sanctuaire d'Erawan. Très populaire, le sanctuaire est dédié au dieu hindou Brahma, mais est visité par des milliers de fidèles bouddhistes chaque jour

17h35 : Voici de nouvelles images de Bangkok, après l'explosion d'une bombe dans un quartier de la capitale thaïlandaise où se concentrent de nombreux hôtels. Les forces de sécurité et les secouristes sont déployés devant le sanctuaire hindou d'Erawan. Le dernier bilan officiel fait état de 16 morts, et plus de 80 personnes ont été blessés, selon les services d'urgence de Bangkok.

(APTN)

17h12 : Les médias thaïlandais évoquent, eux, le chiffre (non officiel) de 27 morts. L'attentat a aussi fait au moins 78 blessés, selon la police locale.

17h07 : Le bilan officiel de l'attentat de Bangkok s'est alourdi à 16 morts, dont un Chinois et un Philippin, selon la police locale.

16h27 : La télévision locale TPBS a diffusé ces images de l'explosion, tournées par la vidéosurveillance, et de l'arrivée des premiers secours.

(EVN)

16h26 : Toujours selon les médias thaïlandais, cités par Reuters, la plupart des blessés sont des touristes venus de Chine et de Taïwan, et au moins quatre des personnes tuées sont des étrangers.

16h23 : L'attentat dans le centre ville de Bangkok a fait 27 morts, dont des étrangers, selon des médias thaïlandais.

16h14 : Pour le ministre de la Défense thaïlandais, les auteurs de l'explosion qui a fait au moins 12 morts dans le centre touristique de Bangkok "visaient les étrangers pour porter atteinte au tourisme et à l'économie". Selon lui, la bombe était constituée de TNT.

15h55 : Le sanctuaire d'Erawan, devant lequel a eu lieu l'explosion, est situé sur l'une des plus grandes avenues du centre de Bangkok. Très populaire, il est dédié au dieu hindou Brahma, mais est visité par des milliers de fidèles bouddhistes chaque jour. Le bouddhisme est très largement majoritaire en Thaïlande.

15h50 : La Croix rouge thaïlandaise a lancé un appel au don du sang après l'explosion, selon un blogueur qui vit dans le pays.

15h23 : Francetv info a pu joindre un témoin qui se trouvait à moins d'une centaine de mètres du lieu de l'explosion. "J'ai entendu une explosion très forte. On a l'habitude d'entendre beaucoup de bruit dans ce quartier, mais jamais rien d'aussi fort", raconte-t-il. "La police a bouclé le quartier, plus personne ne peut entrer ou sortir." Sur place, il a vu "7 ou 8 corps recouverts de draps à l'intérieur du temple - c'est un temple ouvert -, et d'autres dans la rue. Des blessés étaient emmenés vers les ambulances pour être soignés." "C'est un temple connu et c'était l'heure de pointe, donc l'explosion a dû faire un maximum de dommages" , craint-il.

15h18 : L'explosion s'est produite sur un carrefour du centre-ville, devant le sanctuaire hindouiste d'Erawan (la Thaïlande est majoritairement bouddhiste), qui est ouvert sur la rue, au pied d'un immeuble et en face d'un centre commercial. Cette capture d'écran du site Google Street View donne une meilleur idée de la disposition des lieux.



(GOOGLE STREET VIEW)


15h47 : La bombe était placée sur une moto, selon la police citée par Reuters. Selon un témoin sur place, interrogé par l'agence, la police a expliqué aux passants être à la recherche d'une seconde bombe.

15h04 : Une première photo de l'AFP montre les dégats de l'explosion sur les véhicules alentour. Le porte-parole de la police confirme que c'est une bombe qui a explosé, "mais je ne peux pas dire de quelle sorte". Des images circulant sur les réseaux sociaux montrent une forme ressemblant à un véhicule, en flammes sur le carrefour.





(AFP)

14h53 : L'explosion dans le centre ville de Bangkok a fait au moins 12 morts, selon la police et les secours thaïlandais cités par Reuters.

14h40 : Selon le chef de la police, cité par Reuters, l'explosion a été causée par une bombe. Les médias thaïlandais parlent de 5 morts et 20 blessés.

14h35 : Un internaute sur place publie des photos des dégats à Bangkok, et dit avoir vu "4 corps recouverts". La télévision Chinoise, elle, parle seulement de plusieurs blessés, et indique que l'explosion s'est produite près du sanctuaire hindouiste de Erawan, une important attraction touristique.

14h35 : Une explosion dans un centre commercial fait plusieurs victimes à Bangkok (Thaïlande).