Cet article date de plus de neuf ans.

Déploiement policier devant le temple de Bodnath à Katmandou

Publié Mis à jour
Reuters
Article rédigé par
France Télévisions

La ville de Katmandou (Népal) est sous haute surveillance policière ce mercredi. Les autorités népalaises ont déployé les forces de sécurité pour éviter des immolations de Tibétains.

La ville de Katmandou (Népal) est sous haute surveillance policière mercredi 8 février. Les autorités népalaises ont déployé les forces de sécurité pour empêcher les débordements, et notamment les immolations de Tibétains. Une journée internationale de prière était organisée mercredi par la diaspora tibétaine pour sensibiliser l'opinion à la répression chinoise dans la région autonome du Tibet.

Des Tibétains en exil se sont rassemblés devant le temple de Bodnath, un des principaux sanctuaires bouddhistes. Le gouvernement népalais a dit qu'il tolérait la présence des Tibétains, mais qu'il interdirait toute manifestation pouvant nuire à son puissant voisin chinois.

Mercredi, un Tibétain s'est immolé par le feu dans la région chinoise du Sichuan. Cela porte à dix-neuf le nombre de Tibétains qui se sont immolés ou ont tenté de le faire ces onze derniers mois, pour protester contre la répression de Pékin au Tibet. Treize en sont morts.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.