Débris d'avion retrouvé à La Réunion : les trois hypothèses évoquées

Un morceau d'avion a été retrouvé, mercredi, sur le littoral de Saint-André. Le débris, long de deux mètres, semble être un segment d'aile.

Un morceau de ce qui semble être une aile d\'avion a été retrouvé le 28 juillet 2015 sur le littoral de Saint-André de La Réunion.
Un morceau de ce qui semble être une aile d'avion a été retrouvé le 28 juillet 2015 sur le littoral de Saint-André de La Réunion. (JEAN-REGIS RAMSAMY / REUNION 1ÈRE)

Sa provenance reste mystérieuse. Un débris d'avion a été retrouvé, mercredi 29 juillet, sur le littoral de Saint-André de La Réunion (est de l'île), rapporte La 1ère Réunion. Long de deux mètres, le débris, qui semble être un morceau d'aile, a été retrouvé par les salariés d'une association chargée du nettoyage du rivage. "Il était rempli de coquillages, on dirait qu'il est resté longtemps dans l'eau", ont ensuite déclaré des témoins.

D'où vient ce débris ? Une enquête a été ouverte à la brigade de gendarmerie des transports aériens (BGTA). Francetv info détaille les trois hypothèses les plus plausibles, même si aucune piste n'est privilégiée pour le moment.

La gendarmerie recherche notamment des informations (comme le numéro de série) permettant l'identification du débris.

Un morceau du vol MH370 disparu en mars 2014 ?

Selon l'expert Xavier Tytelman, spécialiste de la sécurité aérienne, il n'est pas exclu qu'il provienne du vol MH370 de la Malaysia Airlines porté disparu dans l'océan Indien depuis le 8 mars 2014. Sur Twitter, il remarque qu'il y a "des similitudes incroyables entre le flaperon d'un #B777 et le débris retrouvé".

Sur un blog spécialisé, Xavier Tytelman précise qu'une référence est "indiquée sur le débris : BB670". "Ce code ne correspond ni à l'immatriculation d'un avion, ni au numéro de série d'un appareil. Par contre, si ce flaperon appartient bien au MH370, alors il est clair que cette référence permettra de l'identifier rapidement. Dans quelques jours, nous aurons une réponse définitive", ajoute-t-il.

Le fait que "l'on retrouve des débris à La Réunion ne signifie pas que le MH370 ait été si loin", souligne-t-il. "En s'abîmant au large de l'Australie, ses débris ont simplement pu être balayés par le courant, et s'échouer à cet endroit au bout d'un an..."

Un débris de l'A310 de Yemenia disparu en juin 2009 ?

Si l'hypothèse du vol MH370 concentre beaucoup l'attention, le site d'informations locales L'info.re rapporte que ce n'est pas la seule. Le débris pourrait provenir de l'Airbus A310 de la compagnie aérienne Yemenia qui s’était abîmé, le 30 juin 2009, au large des Comores.

Partis de Paris ou de Marseille à bord d'un Airbus A330 récent, les passagers avaient changé d'appareil à Sanaa, au Yémen. L'A310, vieux de dix-neuf ans, avait sombré au large de Moroni.

Un reste d'un avion disparu en 2006 ?

L'info.re évoque également que le débris retrouvé pourrait être un reste d'un Piper Aztec qui s'est mystérieusement écrasé le 4 mai 2006 au large de Pierrefonds, à La Réunion. "Neuf ans plus tard et après une longue enquête, les causes du crash n’ont toujours pas pu être déterminées", note le site.