Crise des sous-marins australiens : la bataille au cœur des discussions à l'ONU

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Crise des sous-marins australiens : la bataille au cœur des discussions à l'ONU
FRANCE 3
Article rédigé par
Loïc de La Mornais - France 3
France Télévisions

Joe Biden s'est exprimé à l'Assemblée générale des Nations unies, mardi 21 septembre, et a rappelé son attachement à la diplomatie après la rupture du contrat de sous-marins par l'Australie.

Emmanuel Macron doit s'entretenir par téléphone, dans les jours qui viennent, avec le président américain Joe Biden au sujet de la crise des sous-marins et le contrat français rompu avec l'Australie, qui préfère se tourner vers les Américains et le Royaume-Uni. Joe Biden s'est exprimé mardi 21 septembre à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies, à New York (États-Unis). Il a rappelé son attachement à la diplomatie. "Personne ne s'attendait à ce que Joe Biden, de manière publique, devant près de 200 pays à l'ONU, parle de cette brouille avec la France", explique le journaliste Loïc de La Mornais, en direct de New York pour le 19/20.

Jean-Yves Le Drian "blessé par cette trahison"

Lundi 20 septembre, Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, a tenu une conférence de presse à New York. "Un ministre toujours très énervé, très blessé par cette trahison d'un allié proche des États-Unis, qui a maintenu la France dans l'ombre", ajoute le journaliste, qui précise que Jean-Yves Le Drian n'a pas encore de rencontre formelle prévue avec son homologue américain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des sous-marins australiens

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.