Corée du Sud : la présidente officiellement destituée

Des scènes de liesse à Séoul ont accompagné la destitution officielle de la présidente de la Corée du Sud, impliquée dans un scandale de corruption.

FRANCE 3

Empêtrée dans un vaste scandale de corruption, la présidente de la Corée du Sud a été officiellement destituée ce vendredi 10 mars. Un feu d'artifice et des manifestants en liesse dans les rues de Séoul ont accueilli cette nouvelle. "Aujourd'hui, nous avons enfin retrouvé notre démocratie. La destitution de Park Geun-Hye est une bonne nouvelle", lance un habitant de la capitale.

Une élection présidentielle d'ici deux mois

La présidente de la Corée du Sud est soupçonnée d'avoir corrompu de grands entrepreneurs de son pays, notamment le PDG de Samsung. Près de 65 millions d'euros ont été détournés au profit de sa plus proche confidente. Pour la première fois dans l'histoire du pays, la Cour constitutionnelle a tranché en faveur de la destitution de la présidente. Le chef de l'État par intérim a appelé à l'unité et à l'apaisement. Une élection présidentielle doit se tenir d'ici deux mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
La présidente de la Corée du Sud a été destituée.
La présidente de la Corée du Sud a été destituée. (FRANCE 3)