Vol MH370 : l'Australie va déployer un robot sous-marin dans la zone de recherche

Une nappe de carburant a également été repérée dans la zone, mais les autorités doutent de la possibilité de retrouver des débris en surface.

Un pilote de l\'armée néo-zélandaise patrouille dans l\'océan Indien à la recherche du vol MH370, le 13 avril 2014.
Un pilote de l'armée néo-zélandaise patrouille dans l'océan Indien à la recherche du vol MH370, le 13 avril 2014. (GREG WOOD / POOL / AFP)

Après six semaines de recherches infructueuses, une nouvelle étape est franchie. Un robot sous-marin va être envoyé au fond de l'océan Indien pour retrouver l'épave du Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu début mars, ont annoncé les autorités australiennes lundi 14 avril.

Jusqu'à présent chargé de détecter d'éventuels signaux émis par les boîtes noires de l'appareil, le navire Ocean Shield va cesser ses opérations et "déployer le véhicule autonome sous-marin Bluefin-21 dès que possible", a déclaré le coordinateur des recherches Angus Houston. Le robot partira d'abord à la recherche d'un signal avec son sonar, avant d'être éventuellement remonté à la surface, équipé d'une caméra et renvoyé au fond.

Deux litres de carburant analysés

Une nappe de carburant a été détectée dans la zone de recherche, a précisé Angus Houston, se montrant toutefois pessimiste sur les chances de trouver des débris à la surface. Deux litres ont été collectés et seront analysés, mais les résultats ne seront pas connus avant plusieurs jours.

Les recherches se concentrent désormais à 1 550 km au nord-ouest de la ville australienne de Perth. C'est dans cette zone que quatre signaux compatibles avec ceux des enregistreurs de vol ont été détectés les jours précédents.