VIDEO. Boeing disparu : de nouveaux signaux "compatibles" détectés dans l'océan Indien

Il s'agit de "la piste la plus prometteuse jusqu'ici", estime le patron du centre de coordination des recherches.

FLORE MARECHAL - FRANCE 2

Près d'un mois après la disparition de l'avion, l'espoir de retrouver le Boeing de la Malaysia Airlines est relancé. L'Australie a annoncé, lundi 7 avril, la détection dans l'océan Indien de nouveaux signaux acoustiques "compatibles" avec ceux émis par la boîte noire de l'appareil.

Angus Houston, patron du centre de coordination des recherches basé à Perth (Australie), a précisé que deux signaux avaient été captés, l'un pendant deux heures et vingt minutes, l'autre pendant treize minutes. Selon cet ancien chef des armées australiennes, il s'agit de "la piste la plus prometteuse jusqu'ici".

Une armada envoyée pour quadriller dans la zone

Toutefois, le responsable a renouvelé ses appels à la prudence, soulignant que ses équipes ne disposaient pas de la confirmation qu'il s'agit bien des boîtes noires du Boeing 777. "Nous n'avons pas encore trouvé l'avion", a-t-il insisté. Et d'ajouter : "Plusieurs jours pourraient être nécessaires pour confirmer que ces détections proviennent du [vol] MH370. En mer, à de grandes profondeurs, rien ne se passe rapidement."

Une armada d'appareils converge vers la zone de recherches. Neuf avions militaires, trois appareils civils et 14 navires sont déployés lundi dans l'océan Indien, à environ 2 000 km des côtes occidentales de l'Australie. Ils doivent quadriller un périmètre de 234 000 km².

Des navires australiens à la recherche du Boeing disparu de la Malaysia Airlines, dans l\'océan Indien, au large des côtes australiennes, le 1er avril 2014.
Des navires australiens à la recherche du Boeing disparu de la Malaysia Airlines, dans l'océan Indien, au large des côtes australiennes, le 1er avril 2014. (ABIS CHRIS BEERENS / AUSTRALIAN DEFENCE / AFP)