MH370 : "Les Américains savent" les raisons du crash

Ghyslain Wattrelos a perdu trois membres de sa famille dans le crash du MH370 le 8 mars 2014. Il est l'invité du Soir 3 ce lundi 26 février.

Voir la vidéo
France 3

Ghyslain Wattrelos a perdu sa femme et deux de ses enfants dans le crash du MH370 le 8 mars 2014. Il appréhende la date anniversaire "avec beaucoup de fureur puisqu'on ne sait rien de plus qu'il y a quatre ans et beaucoup de détermination parce que je suis persuadé que des gens savent".

Il y a une cérémonie tous les ans à Kuala Lumpur. Il a "décidé cette année de ne pas y aller parce que les organisateurs malaisiens et chinois ont décidé de dire merci au gouvernement malaisien et sont entourés de gens que je n'ai pas envie de voir".

De nouvelles recherches sont menées depuis janvier dans l'océan Indien. "Je suis très content, car on s'est battu depuis un an pour cela. Mais je ne crois pas une seconde que l'avion soit là où on cherche", regrette Ghyslain Wattrelos.

"C'est une bavure"

"En France, souligne-t-il, on nous a aidés psychologiquement et administrativement, mais la France ne s'est jamais impliquée dans les recherches ou l'enquête".

Pour Ghyslain Wattrelos, qui a enquêté, "les Américains savent ce qui s'est passé parce qu'ils étaient dans la zone, parce qu'ils surveillent la zone depuis longtemps et le FBI est le premier à avoir enquêté, mais il est resté muet".

Auteur du livre Une vie détournée, il a deux hypothèses : "soit que l'avion a été abattu par un missile soit une collision avec un avion militaire. C'est une bavure pour moi".

Le JT
Les autres sujets du JT
Ghyslain Wattrelos, père et mari de victimes du crash du MH370
Ghyslain Wattrelos, père et mari de victimes du crash du MH370 (France 3)