Sri Lanka : Daech aurait-il commandité les attentats ?

Mardi 23 avril, le groupe État islamique a revendiqué la série d'attentats perpétrés au Sri Lanka. L'organisation terroriste aurait voulu venger les attentats de Christchurch (Nouvelle-Zélande).

FRANCE 2

Au Sri Lanka, des caméras de surveillance auraient filmé l'un des kamikazes à l'origine des attentats perpétrés contre une église de Negombo dimanche 21 avril, jour de Pâques. On voit l'homme déambuler parmi les fidèles, équipé d'un sac à dos et téléphone portable à la main. 48 heures après cette série d'attaques aux explosifs, le groupe État islamique a revendiqué les faits mardi 23 avril. L'organisation a diffusé sur ses canaux de propagande une vidéo d'allégeance d'hommes présentés comme les kamikazes responsables des attentats.

Un bilan de 321 morts

321 personnes ont perdu la vie dans ce massacre et 500 sont toujours blessées. À Colombo, les blessés sont nombreux sur les lits d'hôpitaux. D'après un médecin, les bombes utilisées étaient remplies de projectiles visant à faire le plus de victimes possible. Selon les autorités sri lankaises, ces actes terroristes auraient été perpétrés en représailles des attentats de Christchurch en Nouvelle-Zélande. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des enfants près de l\'eglise Saint-Anthony à Colombo au Sri Lanka, le 23 avril 2019. 
Des enfants près de l'eglise Saint-Anthony à Colombo au Sri Lanka, le 23 avril 2019.  (JEWEL SAMAD / AFP)