Nouvelle-Zélande : un homme ouvre le feu sur deux mosquées et tue au moins 49 personnes

En Nouvelle-Zélande, à Christchurch, un homme a ouvert le feu sur deux mosquées de la ville vendredi 15 mars. 49 personnes auraient perdu la vie dans cet attentat.

FRANCE 3

Christchurch, deuxième ville de Nouvelle-Zélande, plongée dans le chaos. Vendredi 15 mars, le pays vient de connaître l'attentat le plus meurtrier de son histoire. Caméra sur le front, un homme se rend à la mosquée Masjid al Noor et filme sa cavale meurtrière. En à peine dix minutes, 41 fidèles sont assassinés et des dizaines d'autres blessés. Le tireur remonte alors dans sa voiture et prend la direction d'une autre mosquée à l'est de la ville, sur l'avenue Linwood. Il abat huit autres personnes.

"Une attaque terroriste"

"Nous pouvons affirmer que c'est une attaque terroriste. Ce que nous savons, c'est que tout cela a été préparé de longue date", a indiqué Jacinda Ardern, Première ministre néo-zélandaise. Au moins 49 personnes auraient été tuées selon un premier bilan provisoire. Interpellé, le suspect a été placé en garde à vue et sera présenté à un juge dans les heures qui viennent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture non loin d\'une des deux mosquées attaquées à Christchurch (Nouvelle-Zélande), le 15 mars 2019.
Une voiture non loin d'une des deux mosquées attaquées à Christchurch (Nouvelle-Zélande), le 15 mars 2019. (FLYNN FOLEY / AFP)