Nouvelle-Zélande : le pays sous le choc, le suspect inculpé

Celui qui se présente comme un homme blanc ordinaire, Brendon Tarrant, a été inculpé pour meurtre, après avoir ouvert le feu dans deux mosquées vendredi 15 mars à Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

FRANCE 3

Sa comparution devant le tribunal a été brève, juste le temps de se voir signifier une première inculpation pour meurtre. Brendon Tarrant, citoyen australien de 28 ans, n'affiche aucun remords devant les juges. Le terroriste d'extrême-droite a quand même tué 49 fidèles musulmans dans deux mosquées de Christchurch vendredi 15 mars, avant d'être interpellé.

Les hommages afflux

"Le tireur était mobile, il y a avait deux armes à feu dans le véhicule dans lequel circulait le tueur. C'était absolument son intention de continuer l'attaque", a déclaré la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern. La police cherche à savoir si Brendon Tarrant a bénéficié de complicité. Le mobile raciste, lui, ne fait aucun doute. L'attaque a bouleversé la ville de Christchurch, au-délà de la communauté musulmane. Les hommages affluent devant les deux mosquées touchées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passants déposent des fleurs sur les lieux de l\'attaque d\'une mosquée à Christchurch (Nouvelle-Zélande), le 16 mars 2019.
Des passants déposent des fleurs sur les lieux de l'attaque d'une mosquée à Christchurch (Nouvelle-Zélande), le 16 mars 2019. (ANTHONY WALLACE / AFP)