Christchurch : des citoyens et des policiers à l'origine de l'interpellation du suprémaciste blanc

On en sait un peu plus sur les circonstances de l'interpellation de l'auteur du double attentat dans deux mosquées qui a fait 49 morts en Nouvelle-Zélande.

FRANCE 2

Ce sont deux policiers d'un commissariat de quartier qui viennent d'interpeller le véhicule du terroriste. Ils le braquent avec leurs armes et le sortent de la voiture. Deux héros salués dans la foulée par la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern. "La police a répondu immédiatement à l'appel qu'elle a reçu lié à cet attentat. L'individu était en détention 36 minutes après le premier appel", indique-t-elle.

Raciste et fasciste

Brendon Tarrant, qui se définit comme fasciste, raciste, a ouvert le feu dans deux mosquées vendredi 15 mars, à l'heure de la prière. Il a tué 49 personnes et en a blessé 39 autres. Un autre homme est un héros, il était présent dans la seconde mosquée avec ses quatre enfants. Encore sous le choc au lendemain du drame, il a fait face aux terroristes. Abdel Aziz, rescapé de l'attentat, affirme que sa seule préoccupation "était de sauver d'autres personnes de cette situation."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des fleurs sont déposées devant les lieux d\'une attaque à Christchurch (Nouvelle-Zélande), le 16 mars 2019.
Des fleurs sont déposées devant les lieux d'une attaque à Christchurch (Nouvelle-Zélande), le 16 mars 2019. (PETER ADONES / ANADOLU AGENCY / AFP)