Christchuch : le terroriste présenté aux juges, le pays se recueille

Durant la nuit de vendredi 15 à samedi 16 mars, le terroriste de Christchuch, en Nouvelle-Zélande, a été présenté à un juge. Le pays se recueille et célèbre ses héros.

FRANCE 2

Encadré par des policiers, menotté, en tenue de prisonnier. L'homme accusé d'avoir tué 49 personnes et d'en avoir blessé des dizaines d'autres en Nouvelle-Zélande a été présenté à un juge dans la nuit de vendredi 15 à samedi 16 mars. Impassible, l'Australien de 28 ans ne prononce aucun mot lors de l'audience. Désormais en prison, il sera jugé dans 3 semaines.

Mis en fuite par un homme

Brendon Tarrant, qui se définit comme raciste et fasciste, a attaqué deux mosquées vendredi, à l'heure de la prière. Abdel Aziz, qui était dans une des mosquées avec ses quatre enfants, raconte avoir réussi à mettre en fuite le tireur : "le tireur a lâché son arme et il a commencé à courir vers sa voiture [...]. Je l'ai poursuivi avec son arme. Il est monté dans sa voiture, [...] il s'est enfuit." La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a rendu hommage aux deux policiers qui ont arrêté le tireur.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police devant le tribunal de Christchurch en Nouvelle-Zélande, le 16 mars 2019.
La police devant le tribunal de Christchurch en Nouvelle-Zélande, le 16 mars 2019. (MICHAEL BRADLEY / AFP)