Attentat à Bangkok : l'enquête avance

De nouveaux éléments ont été apportés dans l'enquête sur l'attentat survenu lundi 17 août à Bangkok. Le point avec Nicolas Bertrand, envoyé spécial pour France 2 en Thaïlande.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Dans l'attentat survenu lundi 17 août à Bangkok, un portrait-robot du suspect numéro un a été diffusé ce mercredi. Il s'agit d'un homme, jeune, cheveux fournis et portant des lunettes. "La police en est absolument convaincue, l'homme n'a pas agi seul", assure Nicolas Bertrand, envoyé spécial pour France 2, à Bangkok. Il le rappelle : "l'homme aurait des complices, voire même un réseau tout autour de lui. C'est pourquoi trois personnes sont activement recherchées : le poseur de bombes dont le portrait a été diffusé, et deux autres jeunes hommes qui l'auraient aidé dans sa démarche".

Étranger non identifié

Que sait-on du principal suspect ? "Il semblerait jeune, voire très jeune et pourrait être étranger, selon les dires d'un chauffeur de taxi qui l'aurait reconnu. Ce dernier aurait également confié qu'il ne parlait pas thaïlandais au moment où il l'a transporté, peu avant l'attentat", explique le journaliste de France 2.
Un mandat d'arrêt contre un étranger non identifié a été émis ce mercredi 19 août. La police disposerait de peu de pistes actuellement et promet 25 000 euros à toute personne qui pourrait fournir un renseignement permettant l'arrestation du principal suspect.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Portrait-robot de l\'homme soupçonné d\'avoir commis un attentat à Bangkok (Thaïlande), lundi 17 août. 
Portrait-robot de l'homme soupçonné d'avoir commis un attentat à Bangkok (Thaïlande), lundi 17 août.  (ROYAL THAI POLICE / AFP)