Cet article date de plus de six ans.

Carte Les pays qui reconnaissent le génocide arménien

Au total, 21 pays reconnaissent officiellement que le massacre des Arméniens de l'Empire ottoman en 1915 était un génocide.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

C'était il y a cent ans, mais peu de pays reconnaissent aujourd'hui le génocide des Arméniens. Selon les chiffres de l'Institut national arménien (en anglais), seuls 21 pays, en comptant le Vatican, ont voté une loi ou adopté une résolution reconnaissant le caractère génocidaire des massacres de 1915.

Parmi ces pays, seuls la France, l'Argentine et l'Uruguay ont adopté une loi. Beaucoup se contentent d'une simple résolution parlementaire, comme les Etats-Unis (la Chambre des représentants en 1984) ou l'Allemagne (2005). Ces textes sont parfois complétés par une déclaration du chef de l'Etat, comme celle du président allemand jeudi, parfois pas. Le président américain, Barack Obama, a ainsi refusé de prononcer le mot génocide.

Au-delà de ce cercle, la grande majorité des pays ne reconnaissent pas le génocide arménien, principalement pour ne pas froisser la Turquie. Depuis l'arrivée au pouvoir de Mustafa Kemal en 1923, Ankara nie tout génocide. Certains, comme l'Autriche, dont le Parlement a observé une minute de silence, mercredi 22 avril, font tout de même un geste symbolique. Quand d'autres, comme la Bulgarie, préfèrent parler "d'extermination massive".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Génocide arménien

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.