Arabie saoudite : pour la première fois, au moins 14 femmes élues

Ces candidates ont été élues samedi lors de municipales considérées comme historiques. Il s'agit des premières élections ouvertes aux femmes dans ce royaume ultra-conservateur.

Une Saoudienne met son bulletin dans l\'urne le 12 décembre 2015, dans la région de Jeddah (Arabie saoudite).
Une Saoudienne met son bulletin dans l'urne le 12 décembre 2015, dans la région de Jeddah (Arabie saoudite). (AFP)

Elles sont finalement quatorze, au moins. Des Saoudiennes ont été élues samedi 12 décembre lors des municipales, selon les résultats communiqués dimanche. Ces élections sont considérées comme historiques, car c'était la première fois que les femmes pouvaient voter et se porter candidates.

"Même s'il n'y en avait eu qu'une, nous aurions été fières. Franchement, nous n'attendions aucune victoire", s'est félicité Sahar Hassan Nassif, militante féministe de la région de Jeddah. La première femme dont la victoire a été annoncée a été élue au conseil municipal de la petite localité bédouine de Madrakah, dans la région de La Mecque. Salma bent Hizab Al-Oteibi a triomphé face à sept hommes et à deux femmes.

Participation élevée pour les femmes mais pouvoirs limités

Selon des chiffres officiels, près de 1,5 million de personnes âgées de 18 ans et plus étaient inscrites pour voter, dont environ 119 000 femmes. La participation de celles-ci a atteint 80% dans certaines parties du pays, bien au-delà du taux parmi les hommes, selon des conclusions basées sur des chiffres officiels.

Toutefois, avec 2 106 sièges à pourvoir dans les 284 conseils municipaux, ces femmes représentent moins de 1% des élus. De plus, ces assemblées, les seules dans le royaume à inclure des représentants élus, ont des pouvoirs limités.