Arabie saoudite : les femmes autorisées à voter pour la première fois

Il s'agit d'élections municipales. Une équipe de France 2 s'est rendue dans le pays à la rencontre de femmes qui ont décidé de se présenter à cette élection.

FRANCE 2

Le royaume saoudien est l'un des pays les plus conservateurs au monde. Le seul où les femmes n'ont pas le droit de conduire ou avoir un compte en banque. Samedi 12 décembre, elles seront autorisées à voter pour la première fois lors d'élections municipales. Le Dr Amal Bader Al Deen est pédiatre et une des 900 femmes à s'être lancée dans la bataille électorale. "Dès que le roi a donné l'autorisation de se présenter, je me suis mis à réfléchir à mon programme, à prendre des notes, réfléchir à des idées. Arriver aujourd'hui et voir cette affiche écrite en vrai, cela fait vraiment une différence", explique la pédiatre.

Faire campagne

Le Dr Amal Bader Al Deen veut être élue dans des instances exclusivement masculines, un véritable défi, car la société saoudienne sépare strictement les femmes et les hommes. Pas de mixité, un apartheid sexuel qui s'applique dans tous les lieux publics. Une police contre les vices circule et veille au respect des règles islamiques. Faire campagne quand on est une femme candidate et qu'on doit s'adresser aux hommes, la tâche est difficile.

Lors d'un meeting, une des candidates de la campagne reste anonyme, cachée derrière un paravent. Elle a peur d'être disqualifiée si elle passe à la télévision avant le vote. Les hommes l'entendent, mais ils ne la voient pas. Pendant 20 minutes, la candidate dévoile son programme. En Arabie Saoudite, les changements se font à petits pas. Le pays commence timidement à compter la voix des femmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des femmes saoudiennes s\'enregistrent sur les listes électorales, le 30 août 2015 à Jeddah (Arabie saoudite).
Des femmes saoudiennes s'enregistrent sur les listes électorales, le 30 août 2015 à Jeddah (Arabie saoudite). (STR / AFP)