Arabie Saoudite : le prince héritier est révoqué

Le roi Salmane d’Arabie Saoudite a remplacé ce mercredi le prince héritier Mouqrin. Il a nommé son neveu Mohammed bin Nayef ben Salmane, déjà ministre de l’Intérieur à la place. Il aura également le poste de vice-Premier ministre. Son fils devient héritier adjoint.

(Mohammed ben Nayef bin Salmane (gauche) devient le nouveau prince héritier © Reuters-Jim Bourg)

Le palais royal d’Arabie Saoudite annonce ce mercredi qu’il a remplacé le prince héritier. Le roi Salmane d'Arabie saoudite a relevé son demi-frère le prince Mouqrin de ses fonctions de prince héritier et de premier vice-Premier ministre. Le prince Mouqrin était devenu prince héritier à la mort du roi Abdallah en janvier dernier.

Le souverain a nommé son neveu le prince Mohammed ben Nayef bin Salmane nouveau prince héritier. Il est actuellement ministre de l’Intérieur et lutte activement contre Al-Qaïda. Il garde cette fonction. Le roi a également nommé son fils, le prince Mohammed ben Salmane, prince héritier adjoint, deuxième dans l’ordre de succession. Il conserve son poste de ministre de la Défense.

 

Ces nominations devraient aider le nouveau roi à renforcer le contrôle de la branche Soudayri de la famille royale qui avait perdu en influence sous Abdallah. Il a également relevé de ses fonctions le ministre des Affaires étrangères, le prince Saoud al Faiçal, qui dirigeait la diplomatie du royaume wahhabite depuis mars 1975.

 

A LIRE AUSSI ►►► Le roi Salmane poursuivra la politique d’Abdallah