Washington va porter plainte contre Standard & Poor's

Les autorités américaines reprochent à l'agence de notation sa mauvaise évaluation des risques avant la crise financière de 2008.

Le siège de l\'agence de notation Standard & Poor\'s à New York (Etats-Unis). Photo prise le 18 septembre 2012.
Le siège de l'agence de notation Standard & Poor's à New York (Etats-Unis). Photo prise le 18 septembre 2012. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

Les autorités américaines veulent faire payer à Standard & Poor's (S&P) ses erreurs. Elles ont en effet l'intention de lancer une procédure contre l'agence de notation pour sa mauvaise évaluation du risque avant présenté par certains actifs avant la crise financière, a annoncé lundi 4 février l'agence, jugeant l'accusation "injustifiée" et confirmant ainsi des informations du Wall Street Journal (article payant).

S&P précise que la plainte du ministère se concentrera
"sur ses notations en 2007 de certaines obligations américaines adossées à de la dette (CDO)", des titres financiers complexes qui étaient fondés sur des montages liés à des emprunts immobiliers à risques dits "subprime". L'exposition très élevée de nombreuses banques à ce type de produits financiers avait été l'une des causes principales de la crise financière mondiale qui avait débuté en 2007-2008.