VIDEO. Le rappeur Mos Def nourri de force, comme à Guantanamo

A la veille du ramadan, le chanteur a voulu attirer l'attention sur les détenus en grève de la faim depuis six mois dans la prison américaine.

Que nos lecteurs sensibles soient avertis : ces images peuvent choquer. A la veille du ramadan, qui commence mardi 9 juillet, Mos Def a voulu donner un coup de projecteur sur les grévistes de la faim dans la prison américaine de Guantanamo. Le rappeur américain, âgé de 39 ans, a participé dans ce but à une vidéo choc en collaboration avec le quotidien britannique The Guardian. On l'y voit subir le gavage de force tel qu'il est pratiqué sur certains détenus qui protestent depuis février contre leur maintien en détention en refusant de s'alimenter.

Respectant à la lettre le protocole décrit dans les documents révélés par Al Jazeera en mai, Mos Def se fait entraver et introduire une sonde par une narine jusqu'à l'estomac. Un liquide nutritif devait ensuite être versé dans son système digestif mais l'artiste, qui semble souffrir le martyre, demande à l'équipe de mettre fin à l'expérience.

Le rappeur Mos Def subit un gavage tel qu\'il est pratiqué à Guantanamo.
Le rappeur Mos Def subit un gavage tel qu'il est pratiqué à Guantanamo. (THE GUARDIAN)