Cet article date de plus de neuf ans.

VIDEO. Au Colorado, les fumeurs de cannabis ont aussi gagné les élections

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Benoît Zagdoun
Article rédigé par
France Télévisions

Les électeurs de cet Etat ont légalisé la marijuana à des fins "récréatives", lors  du scrutin de mardi.

PRESIDENTIELLE AMERICAINE – Les fumeurs de cannabis sont les autres grands gagnants de la soirée électorale aux Etats-Unis. Pas moins de 172 référendums et consultations populaires étaient organisés dans 27 Etats du pays, mardi 6 novembre, en même temps que l'élection présidentielle américaine. Les électeurs ont été invités à se prononcer sur des textes applicables à l'intérieur des frontières des Etats ou à un niveau plus local encore (comtés, municipalités, etc.).

Grande première, le Colorado et l'Etat de Washington sont devenus les premiers Etats américains à légaliser, à une large majorité, la consommation de cannabis à des fins récréatives. De nombreux Etats américains autorisent déjà la consommation de cannabis à des fins médicales, notamment pour les patients atteints de maladies graves. Mais aucun n'avait jusqu'alors étendu la légalisation à la "fumette" privée.

L'Oregon, l'Arkansas et le Montana disent "non" 

Les autorités locales vont donc réguler – au nez et à la barbe de l'Etat fédéral, qui interdit la possession, la consommation et la commercialisation du cannabis à quelque fin que ce soit – la distribution de l'herbe, qui offrira au passage une nouvelle source de revenus fiscaux. 

Dans le Colorado, la proposition a été approuvée par 52,7% des votants, contre 47,3% s'y opposant (sur plus de 50% des bulletins dépouillés), selon le quotidien Denver Post. Tandis que CNN et NBC donnaient 53% des suffrages aux défenseurs de la proposition (sur plus de 50% des bulletins dépouillés).

L'Oregon, Etat réputé progressiste, était lui aussi sur la liste des pionniers potentiels mais s'est arrêté au milieu du gué. Le "non" l'a emporté à 55%. La consommation de cannabis à des fins médicales gagne elle aussi du terrain : elle a été adoptée à 57% par le Massachusetts. L'Arkansas l'a en revanche rejetée (à 52%) et le Montana a adopté des mesures pour restreindre le champ de sa loi sur le sujet, votée en 2004.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.