VIDEO. Sur la piste du "dépeceur canadien" en France

Après dix jours de cavale à partir du Canada, dont plusieurs à Paris, Luka Magnotta a été arrêté lundi dans un cybercafé d'un quartier populaire de Berlin.

France 2- Franck Génauzeau et Pascal Stelletta

Après dix jours de cavale à partir du Canada via Paris, le dépeceur canadien présumé Luka Magnotta a été arrêté lundi 4 juin, sans opposer de résistance, dans un cybercafé d'un quartier populaire de Berlin.

Ce Canadien de 29 ans, qui a fait connaître son visage au monde entier en devenant le suspect numéro un d'un meurtre sadique, est accusé de meurtre prémédité et d'outrage à cadavre. Il aurait perpétré cet acte dans la nuit du 24 au 25 mai, avant de partir pour la France le 26.

Pisté de Bagnolet à Berlin

Les policiers allemands étaient au courant de la présence de Luka Magnotta sur leur territoire : leurs collègues français les avaient alertés après l'avoir vu monter dans un autocar pour l'Allemagne sur des images de vidéosurveillance d'une gare routière internationale près de Paris. 

La gare en question se trouve à proximité d'un hôtel de Bagnolet (Seine-Saint-Denis) où les enquêteurs français avaient retrouvé sa trace samedi. Le suspect avait déjà quitté sa chambre. Les enquêteurs y ont découvert notamment des revues pornographiques et des sacs vomitoires de la compagnie aérienne qui l'avait transporté depuis le Canada.

Capture d\'écran d\'une caméra de vidéosurveillance ayant filmé Luka Magnotta, le dépeceur canadien présumé, à son départ de Montréal (Canada).
Capture d'écran d'une caméra de vidéosurveillance ayant filmé Luka Magnotta, le dépeceur canadien présumé, à son départ de Montréal (Canada). (FTVI / FRANCE 2)