Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo L'Angle éco. Canada : le pays qui aime les jeunes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 26 min.
VIDEO. L'angle éco. Canada : le pays qui aime les jeunes
L'Angle éco/France 2
Article rédigé par
Valentine Pasquesoone - franceinfo
France Télévisions

Parmi les pays de l'OCDE, le Canada fait figure d'exception : il fait confiance à la jeunesse et n'hésite pas à revoir les acquis des seniors. Symbole de ce "coup de jeune", l'accession du libéral Justin Trudeau, 43 ans, au poste de Premier ministre.

Pour son numéro consacré à "La guerre des âges", "L'Angle éco" se penche sur la question des inégalités entre générations. Alors que le niveau de vie des jeunes stagne, voire recule dans la plupart des pays de l’OCDE, le Canada fait figure d’exception. Les jeunes Canadiens de 28 à 34 ans ne se sont jamais aussi bien portés. Leur actif net est supérieur de 55% à celui des 28-34 ans il y a trente-cinq ans.

Mentorat de jeunes entrepreneurs, accès rapide à des postes à responsabilité : l’économie canadienne fait décidément confiance aux jeunes. Et pour assurer une meilleure équité entre générations, le pays n’hésite pas à revoir les acquis des baby-boomers retraités.

Du sur-mesure pour les jeunes

Symbole de ce renouveau canadien, en novembre 2015, à 43 ans, Justin Trudeau est devenu Premier ministre du pays et s’est assis dans le fauteuil que son père Pierre-Elliot a occupé à deux reprises entre 1968 et 1984. Il semble bien que ce candidat du Parti libéral a su séduire la jeunesse et emporter ses votes, grâce à un programme sur mesure : légalisation de la marijuana, accueil des réfugiés, rejet d’une politique nourrie par la peur, et promesse de créer 40 000 emplois chaque année pendant trois ans pour les jeunes…

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.