VIDEO. Etats-Unis : des milliers de personnes aux funérailles des étudiants musulmans assassinés

Trois étudiants musulmans ont été tués par balles, mardi 10 février.

APTN

L'émotion est toujours vive à Chapel Hill, dans le sud-est des États-Unis. Plus de 5 000 personnes ont assisté, jeudi 12 février, à l'enterrement des trois étudiants musulmans tués par balles mardi soir dans leur appartement par un homme opposé à toute religion.

L'auteur présumé du triple meurtre, Craig Stephen Hicks, 46 ans, s'est rendu à la police après la fusillade et a été incarcéré à la prison de Durham. Il est poursuivi pour assassinat et risque la peine de mort ou la prison à perpétuité.

Le FBI ouvre une enquête

La police n'a pas encore déterminé si les victimes avaient été tuées à cause de leur religion ou après une querelle de voisinage, comme l'a suggéré la police locale dans son enquête préliminaire.

Les familles des victimes affirment qu'il s'agit d'un crime "motivé par la haine". La femme du suspect, Karen Hicks, assure que l'assassinat n'a "rien à voir avec la religion" et évoque des "disputes récurrentes" au sujet du parking de l'immeuble dans lequel habitaient le meurtrier présumé et ses victimes.

"Nous sommes absolument certains que nos filles ont été tuées à cause de leur religion", a affirmé jeudi le père des deux sœurs, Mohammad Abou-Salha. "Ce n'est pas une dispute de parking, ces enfants ont été exécutés par balles dans la nuque", a-t-il expliqué. Le FBI, la police fédérale, a annoncé jeudi qu'il allait lui aussi enquêter sur ce triple meurtre. 

Des amis et de la famille prient, jeudi 12 février, pour les trois étudiants musulmans assassinés aux Etats-Unis.
Des amis et de la famille prient, jeudi 12 février, pour les trois étudiants musulmans assassinés aux Etats-Unis. ( ANADOLU AGENCY / AFP)