VIDEO. A 116 ans, une Américaine devient doyenne de l'humanité

Fille d'un couple de métayers, elle a longtemps travaillé comme domestique. Gertrude Weaver vit dans un établissement de soins pour personnes âgées à Camden, dans l'Arkansas.

APTN

Le titre de doyenne de l'humanité revient désormais à une Américaine, Gertrude Weaver, qui fêtera ses 117 ans le 4 juillet. La précédente, la Japonaise Misao Okawa, est morte mercredi 1er avril à l'âge de 117 ans, selon les médias japonais.

"Je traite tout le monde de la façon dont je veux être traitée"

Fille d'un couple de métayers, née le 4 juillet 1898, elle a longtemps travaillé comme domestique. Gertrude Weaver vit dans un établissement de soins pour personnes âgées à Camden, dans l'Etat de l'Arkansas. "Je traite tout le monde de la façon dont je veux être traitée", a-t-elle lancé aux journalistes qui lui demandaient quel est le secret de sa longévité. Gertrude Weaver serait la plus vieille personne au monde, selon le Gerontology Research Group de Los Angeles. Son fils de 93 ans vient la voir assez régulièrement.

Née à Osaka en 1898, la Japonaise Misao Okawa était devenue doyenne de l'humanité après le décès, en juin 2013, d'un autre Japonais, Jiroemon Kimura, super centenaire qui s'est éteint à l'âge de 116 ans et 54 jours.

Capture d\'écran de Gertrude Weaver, dans un établissement de soins pour personnes âgées à Camden, dans l\'Arkansas (Etats-Unis), le 2 avril 2015.
Capture d'écran de Gertrude Weaver, dans un établissement de soins pour personnes âgées à Camden, dans l'Arkansas (Etats-Unis), le 2 avril 2015. (APTN )