Une rixe dans une prison fait 31 morts au Mexique

Les faits se sont déroulés dans le centre pénitenciaire de Santa Amalia, qui abrite environ 3 000 prisonniers, mais ne peut théoriquement en accueillir que 2 000. 

Devant la prison d\'Altamira, dans l\'Etat du Tamaulipas, au Mexique, où une rixe a fait plus de 30 morts le 4 janvier 2012.
Devant la prison d'Altamira, dans l'Etat du Tamaulipas, au Mexique, où une rixe a fait plus de 30 morts le 4 janvier 2012. (EL SOL DE TAMPICO / REUTERS)

Nouvel affrontement violent dans une prison mexicaine. Au moins 31 détenus ont été tués et 13 autres blessés mercredi 4 janvier lors d'une rixe dans un prison d'Altamira, dans l'Etat du Tamaulipas, au nord-est du pays.

Le centre de Santa Amalia, prévu pour accueillir 2 000 prisonniers, en abrite environ 3 000. La rixe s'est déroulée dans la partie réservée aux hommes. Des éléments de la police fédérale et de l'armée mexicaine ont été envoyés sur les lieux pour encercler le centre pénitenciaire.

Délits liés au trafic de drogue

Les prisons du Tamaulipas, qui comprennent une majorité de personnes détenues pour des délits liés au trafic de drogue, ont été marquées au cours des dernières années par des affrontements violents entre prisonniers et des évasions massives.

Le 15 octobre, un autre affrontement entre prisonniers avait fait vingt morts et douze blessés dans la ville de Matamoros, également dans l'Etat du Tamaulipas, frontalière avec la ville américaine de Brownville. Dans l'Etat voisin du Nuevo Leon, deux jours auparavant, une bagarre dans un centre pénitentiaire de Monterrey avait fait sept morts et douze blessés.