Sous Miami, les vestiges d'un village indien

C'est ce qu'ont découvert les ouvriers d'un chantier du centre-ville de la métropole de Floride (Etats-Unis).

Un archéologue sur les vestiges du village de la tribu Tequesta, découvert sur un chantier à Miami (Floride, Etats-Unis), le 10 mai 2013.
Un archéologue sur les vestiges du village de la tribu Tequesta, découvert sur un chantier à Miami (Floride, Etats-Unis), le 10 mai 2013. (JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Les chercheurs parlent de "la ville préhistorique la mieux préservée de la côte est d’Amérique du Nord"En creusant les fondations d'un vaste complexe immobilier dans le centre-ville de Miami en Floride (Etats-Unis), des ouvriers ont mis à jour les vestiges d'un village indien, rapporte CNN (lien en anglais), mercredi 5 février. 

"Ces derniers mois, nous avons réalisé qu'il ne s'agissait pas d'un cercle ou d'une structure isolée, mais bien d'un ensemble de bâtiments", a détaillé Bob Carr, archéologue dépêché sur place dès les premières découvertes, au printemps 2013. Il pourrait s'agit des habitations de centaines voire d'un millier de personnes, estime le scientifique, appartenant à la tribu Tequesta. Celle-ci vivait aux confluents de la rivière Miami et de Biscayne Bay jusqu'en 1700.

Des poteries datant de 500 à 600 avant JC ont également été retrouvées. La commission de conservation historique de Miami doit se prononcer sur les nouveaux plans du complexe immobilier et sur la poursuite des travaux le 14 février.